3 petits gestes simples pour une mode un peu plus écolo

Depuis février, on a pu observer que les jeunes Montréalais sont sortis dans les rues pour manifester contre l'inaction du gouvernement en ce qui concerne le réchauffement climatique. Moi qui adore l’environnement, je me retrouve toujours face à un malaise lorsque la mode entre en jeu. C'est difficile de concilier deux de mes principaux intérêts - la mode et l'écologie - mais, heureusement, il existe des moyens pour trouver le juste milieu entre les deux.  J’ai donc décidé de vous proposer 3 gestes simples pour devenir un.e fashionista qui prend un peu plus soin de l'environnement! 

1- Magasiner dans les boutiques locales

Une des façons d’aider la planète est de magasiner dans les boutiques locales. Plusieurs des grandes entreprises font dans le fast fashion; elles sont polluantes et utilisent beaucoup de produits chimiques pour confectionner leurs vêtements qui sont ensuite vendus en grande quantité, à bas prix, et sont souvent de piètre qualité (il faudra bientôt les remplacer) . Bref, elles encouragent ainsi la surconsommation.

En préférant les boutiques locales, surtout si elles offrent des produits faits ici, vous encouragez des talents locaux en consommant en prime des produits de qualité qui n'ont pas voyagé des milliers de kilomètres avant d'arriver dans votre placard. Ne soyez pas étonné.e.s si les prix sont plus élevés que ce à quoi vous êtes habitué.e.s dans le fast fashion; ces prix reflètent toutefois une qualité supérieure et la durée de vie de votre nouveau morceau sera beaucoup plus longue.
 

2- Acheter dans les friperies

Les friperies sont le parfait endroit pour trouver des vêtements uniques et de bonne qualité à petits prix (parce qu'ils sont usagés) tout en étant écologique. Les friperies comme Renaissance sont remplies de trésors et de vêtements hyper tendance (parce que la mode est cyclique et que les années 1990 reviennent dans les magasins).

Les vêtements de seconde main ont parfois une mauvaise réputation, mais ça reste une excellente façon de trouver des vêtements pour pas cher tout en participant à utiliser les vêtements pour leur pleine durée de vie.

Aussi, vous avez probablement une pile de vêtements dans votre garde-robe qui traîne, alors pourquoi ne pas en faire don aux friperies Renaissance? En plus d'aider la planète, ces friperies aident aussi la communauté en ayant une mission de réinsertion professionnelle et sociale.

Sinon, gardez l'oeil ouvert pour la prochaine édition de l'AWESOME vente seconde main de Ton Petit Look!

 
3- Diminuer notre consommation de vêtements

C’est bien d'acheter des vêtements dans les boutiques locales ou les friperies, mais il faut quand même retenir que l'idéal - dans un monde parfait - serait de réduire notre consommation de vêtements. 

Acheter des vêtements de bonne qualité en plus petite quantité est - au final - beaucoup plus rentable que d’acheter des vêtements à bas prix qui ne seront portés que quelques fois (le principe du cost per wear est si important!).

Avant d’acheter un vêtement, essayez donc d'évaluer si vous l'aimez d'un amour intense et si vous en avez « vraiment » besoin. 

Dans un autre ordre d'idée, si vous voulez apprendre à vous détacher de vos possessions matérielles (vêtements inclus), je vous suggère une bonne cure d'épuration à la Marie Kondo. Ça aide - à mon avis - à apprendre à reconnaître ce qu'on aime et qu'on utilise vraiment au quotidien (pour faire des meilleurs choix après).

Bref, grâce à ces 3 petits gestes simples, on peut faire un peu mieux concorder notre amour de la mode et de l'environnement. Qui a dit qu'aider la planète devait être plate et difficile? Certainement pas moi!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES